Les vacances se terminent. Déjà le mois de septembre et la rentrée avec son lot de tâches à réaliser, passages obligés pour chacun d’entre nous.

Le problème ? La faute au changement de rythme un peu trop brusque. Vacances = stress minimal, sommeil maximal, détente, farniente, sport pour certains, dépaysement pour d’autres, nouveaux projets, bonnes résolutions,….. pour tous, les congés sont synonymes d’une certaine cassure avec la routine quotidienne.

Comment faire pour prolonger les effets bénéfiques des vacances afin d’aborder cette rentrée le plus sereinement possible ?

 

L’idée est de s’organiser, d’anticiper et d’avoir en tête quelques principes de base. Si vous ne deviez en retenir que trois : moins de stress, meilleur sommeil, alimentation optimale.

Moins de stress

Le stress de la rentrée provient essentiellement de la quantité d’actions à mener en un minimum de temps. Donc : Etablir d’abord la check-list de toutes les tâches et planifier sur son agenda celles dont les dates sont déjà imposées (ex. réunion parents d’élèves, inscription aux activités,…). Prendre les RDV de tout ce qui doit être fait pour la rentrée, pour toute la famille. Veiller alors de ne noter qu’un ou deux maximum RDV ou tâche pour une même journée, quitte à étaler davantage dans le temps : cela est la clé pour vous sentir plus serein(e) dans votre journée.

Deux petites astuces gain de temps :

  1. Demander plusieurs exemplaires des différents « papiers » nécessaires comme les certificats pour la pratique d’un sport, l’assurance scolaire, photos d’identité,…. et en conserver une copie.
  2. Faire tout ce qui peut être fait en ligne : demande de bourse sur le site du gouvernement, inscription aux transports scolaires, achat de fourniture scolaire,…. ou par téléphone

Ah la rentrée ! Quelle belle occasion de se mettre à de nouvelles activités. En plus, en septembre, on peut toutes les essayer gratuitement : on en profite pleinement ! Attention cependant devant un optimisme débordant, souvent très présent à la fin des vacances. On est très motivé(e), on a envie de tout faire et on risque de s’épuiser…. Donc nécessité de bien se connaître. Et cela commence par s’écouter, S’ECOUTER VRAIMENT, au fond de soi. Là aussi l’idée est de limiter à une ou deux activités par personne, afin de pouvoir garder un peu de temps pour soi.

Justement petit bonus : pour prolonger notre bas niveau de stress  à ce retour de vacances, pourquoi ne pas se mettre à la méditation guidée pour commencer ? Aujourd’hui plutôt facile et simple à exercer, elle peut se pratiquer seul(e), à n’importe quel moment : il suffit d’acheter un CD (ex. « Je médite jour après jour » de Christophe ANDRE), de l’installer sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur. On peut aussi télécharger des applications comme Zenfie. Concrètement, on essaie de pratiquer le plus régulièrement possible. Des séances de 10 à 15 minutes suffisent à produire des bienfaits durables sur votre cerveau et sur votre organisme. Essayez ! Cela vaut vraiment le coup.

Meilleur sommeil

En moyenne un Français dort 8h par nuit en vacances contre 7h le reste de l’année. Vous connaissez les innombrables bienfaits du sommeil : relâchement du système nerveux et de l’organisme (c’est-à-dire passage en parasympathicotomie) qui permet à plusieurs organes vitaux de se détoxifier, de se réparer, qui permet au cerveau de faire le tri entre toutes les informations reçues pendant la journée, à vider la mémoire à court terme et faire de la place pour de nouvelles informations.

En pratique optimiser sa quantité de sommeil est une question de priorité. Ne pas traîner tard dans la soirée devant les écrans (tous chronophages et délétères pour le repos nocturne) est une des clés. Un film passionnant mais trop long ? Le visionner en deux fois est un moyen judicieux pour gagner 1h de sommeil. Votre corps vous le rendra bien. Cela vous permettra également de voir le film en entier si vous avez tendance à l’endormissement sur le canapé… En cas de fatigue et manque de sommeil avérés, une micro-sieste de 20 min maximum, en mettant son réveil, est très salvatrice.

Alimentation optimale

En septembre, on trouve encore sur nos marchés quasiment tous les fruits et légumes de l’été. On en profite pour faire de belles salades avec tomates, concombres, courgettes, poivrons,… des légumes grillés (courgettes, aubergines, poivrons) ou sautés, des céréales complètes, ou semi-complètes (quinoa, boulghour de petit épeautre servent aussi de base à de délicieux taboulés). Une recette de salade complète est donnée plus bas. Sans oublier bien sûr de les assaisonner avec les précieuses huiles vierges première pression à froid et bio (j’insiste sur tout cela), pour leur richesse en bons acides gras. Ceux-là ne font pas grossir : ils servent notamment à la construction des membranes cellulaires et à la propagation de l’influx nerveux. Huiles de colza, de noix, de carthame, de cameline, de chanvre.

Côté protéines, du poisson, un peu de viande maigre ou de produits laitiers (yaourts car fermentés et fromages frais de brebis ou chèvre sont à privilégier) complèteront vos repas. Une prochaine lettre sera plus complète sur l’alimentation.

Bien sûr on peut profiter des bienfaits du raisin qui apparaît sur les étals pour commencer à détoxifier l’organisme (surtout par cure) et à lui apporter sa richesse en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

  • Septembre et ses journées encore longues et ensoleillées : on profite pour exposer avant-bras, jambes et visage, au soleil (20 minutes par jour est l’idéal) et capter la précieuse vitamine D en prévision de l’automne.
  • Quelles plantes peuvent aider à bien vivre cette rentrée ?
  • Si vous vous sentez (malgré tout) stressé(e), avec des effets physiques (oppression dans la poitrine, gorge serrée, « nœud » au ventre, palpitations, tachycardie, anxiété) : l’aubépine en gemmothérapie (Crataegus Oxyacantha Mg Bg 6DH 30 gouttes matin à jeun dans un peu d’eau et 30 gouttes soir à distance des repas pendant 21 jours – pour une personne de 60kgs)
  • Si vous vivez cette période comme une transition (nouveau job, nouveau patron, déménagement dans un nouveau lieu,…) : Walnut en Fleur de Bach – 3 gouttes directement sous la langue, matin et soir pendant 21 jours.
  • De manière plus large, le cassis en gemmothérapie est une plante dite « adaptogène » c’est-à-dire qu’elle a la capacité d’augmenter la résistance de l’organisme au stress physique, psychologique ou chimique sans perturber son fonctionnement et sans risque d’accoutumance : Ribes Nigrum Mg Bg 6DH 30 gouttes matin à jeun dans un peu d’eau et 30 gouttes soir à distance des repas pendant 21 jours – pour une personne de 60kgs.

Ne pas oublier qu’il est nécessaire de consulter un spécialiste formé pour l’utilisation de ces plantes, comme un naturopathe ou un phytothérapeute qui saura vous conseiller de manière personnalisée.

En résumé : alors, prêt(e) pour une rentrée sereine ? Anticipons, donnons la priorité à notre sommeil plutôt qu’aux écrans et profitons encore des fruits et légumes de saison. Belle rentrée !

 

Recette de quinoa, courgettes et noisettes

C’est une recette facile à préparer, vite faite. Très digeste et nourrissante à la fois, elle est également complète (protéines, glucides, lipides).

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 gros verre de quinoa
  • 2 courgettes
  • 2 tomates
  • 100 g de féta
  • 100 g de noisettes

Faire cuire le quinoa comme indiqué sur l’emballage (ne pas oublier de le rincer au préalable).
Laver les courgettes et les râper crues (grosse râpe). Couper les tomates et la feta en petits morceaux.
Mélanger tous les ingrédients. Assaisonner avec de l’huile de colza, du sel parfumé aux légumes ou aux herbes et du vinaigre de cidre.

Bonne dégustation !

Partager :